LES MYTHES DU NIL

Une expédition à la rencontre du Nil et de ses légendes

Après 5 mois à pied en 2012 puis 2013 entre Zanzibar et Jinja (Ouganda), en passant par toutes les sources annoncées, l'expédition se terminera en 2014 après un dernier travail de terrain.


Plusieurs milliers de kilomètres à pied en solitaire pour une plongée en profondeur au cœur de l’Afrique, de la mer jusqu’à ses plus hauts sommets.

Les MYTHES DU NIL est une expédition à la fois autour du Nil geographique, ses sources et affluents, encore parfois discutés et sur les légendes et croyances des peuples qui vivent au bord du fleuve. Menée par Christian Clot principalement en solitaire, elle a pour but de mieux connaître les différents aspects du plus mythique de tout le fleuve !


Une expérience où chaque pas constitue une nouvelle découverte.

 

L’expédition a pour but de mieux saisir l’intérêt que suscite le Nil et son bassin depuis des millénaires jusqu’à nos jours. Plusieurs questionnements ont jalonné le parcours, afin de mieux appréhender les réalités actuelles des pays de son bassin principal :

  • Pourquoi ses sources (ici du Nil Blanc) ont engendré tant de polémiques encore d’actualité?
  • Comment se construisent les pays et les peuples aujourd’hui après des siècles de traites négrières -dont l’abolition n’est pas si ancienne- et de nombreux conflits internes pas toujours résolus ?
  • La vie au bord du fleuve dont les eaux, si importantes, sont sujettes à d’importantes tractations politiques qui excluent les peuples locaux.

Des travaux seront réalisés au cours du parcours, dont un photogéoréférencement des lieux en comparaison avec des images anciennes et un questionnement sur l’évolution de la traite dans les grands comptoirs tanzaniens.
Le trajet, réalisé sans moyen motorisé, a permis de rester au plus près des populations et des réalités du terrain avec ses climats et biodiversités variés et très riches, entre 0 et 5100 mètres.

 nile source 1233242083
1007202-La traite des Noirs
 carte nil-expe trajet-sans-indic C’est dans le haut bassin du Nil, en Tanzanie, au Burundi, au Rwanda et en Ouganda que s'est déroulé la plus grande part de l’expédition.
Le trajet des Mythes du Nil est partit de Zanzibar pour parcourir l'ensemble de la Tanzanie d'est en ouest, jusqu'au lac Tanganyika, pour remonter ensuite vers nord en traversant le Burundi (1 source annoncée) et le Rwanda (2 sources annoncées) jusqu'en Ouganda. Christian est alors passé par les grands lacs réservoirs du Nil (Georges, Edward, Albert) puis le plus haut sommet des Monts de la Lune (Ruwenzori), le Margherita Peak à 5109m avec de redescendre pour rejoindre le plus grand réservoir du Nil et début officiel du fleuve, le lac Victoria. Un trajet effectué à pied, le plus souvent seul, bien que parfois accompagné par Mélusine Mallender pour la réalisation d'images vidéo.