Quelques autres voyages et expéditions de Christian Clot

Iran 2011 - Entre montagnes et désert, une autre vision de l'ancienne Perse
Iran-9056
Rizière en cuvette, montagne de Zagros
L'Iran possède des déserts parmi les plus chauds du monde, comme le Dash-e-Lut et les regards portés sur ce pays sont souvent faussés de filtres idéologiques forts. Allez voir de plus près ce monde et ses habitants faisait partie des projets de Christian Clot. Aussi, durant l'été 2011, il a rejoint Mélusine Mallender durant son expédition à moto Les Routes Persanes. L'Iran interdit encore la conduite des motos pour les femmes ce qui impliquait, pour la partie iranienne, un homme avec elle. Bien que voyager à moto ne soit pas dans les habitudes de Christian, habitué à des moyens non motorisés, les deux projets étaient fait pour se rencontrer. Durant six semaines, les deux aventuriers ont donc sillonné l'Iran à moto, un moyen finalement très aisé pour rencontrer les habitants, intrigués par une femme conduisant cet engin. Une expérience rare, auprès de populations très accueillantes et dans des paysages à couper le souffle. (Voir la conférence Iran).
 
Spitzberg, traversée terrestre et navigation cotière
spitzberg-1
Un ours polaire en promenade
L’île du Spitzberg, à 700 km au nord du Cap Nord (Norvège) et à peine 1000 km du Pôle Nord est une terre idéale pour l’entraînement polaire autant que pour l’observation animalière. Mais son histoire n’est pas en reste de ses intérêts, avec la chasse à la baleine qui débute seulement quelques décennies après sa découverte au début du XVIe siècle. Christian Clot a eu l’occasion de réaliser plusieurs missions en traversée glacière ou en navigation, complétant ainsi son entraînement polaire en découvrant les splendeurs de l’archipel du Svalbard duquel fait partie le Spitzberg.

 

Montagnes, des Alpes à l'Himalaya, des Andes au Pamir
nepal-1-20
Sommet de l'ouest népalais en Himalaya
C’est par la montagne que Christian Clot a véritablement pris goût à la découverte et l’engagement nécessaire pour aller au bout d’une aventure. Après plusieurs ascensions dans les Alpes Suisses et Françaises, il a l’occasion de rencontrer toute la variété des montagnes du monde, des plus hauts sommets aux volcans, des pics acérés aux débonnaires collines. Sec ou glacé, il apprécie toujours autant escalader des sommets. Si ses recherches sur l’adaptation aux milieux extrêmes l’ont amené à découvrir de nombreux milieux tous aussi riches les uns que les autres, il apprécie toujours autant se retrouver sur un sommet… Parce que, depuis en haut, tout est tellement plus beau.